Lettre de Deo Van Khang neveu de Deo Van Tri à Pavie

(©ANOM)