Diplômé de l'Ecole des langues orientales, François Deloncle enseigne l'hindoustani et devient le correspondant de plusieurs journaux parisiens en Orient. En 1880 il est attaché au cabinet de Freycinet, ministre des Affaires étrangères et commence une carrière diplomatique. Il est élu député en 1889. Spécialiste des questions étrangères, coloniales et douanières, il prend une part très active aux travaux parlementaires. En 1890 il prend la direction du journal Le Siècle où il publie des articles consacrés principalement aux questions de politique étrangère.Il est élevé le 30 juin 1893 au grade de ministre plénipotentiaire. Deloncle intervient principalement dans les questions intéressant les colonies, Il est élu député de Cochinchine, le 11 mai 1902 en remplacement de Le Myre de Vilers. François Deloncle fut secrétaire de la Société de géographie, de la Société des études maritimes et coloniales, fondateur de nombreuses sociétés philanthropiques. Il a publié des brochures, des cartes sur ses missions et des études sur les problèmes orientaux.