A sa sortie de Saint-Cyr, Edouard Diguet choisit de servir dans l'infanterie de marine. Toute sa carrière se déroulera en Extrême-orient. Grâce à sa connaissance du pays et de la langue il sera administrateur de 1893 à 1895 de vastes zones du haut-Tonkin. Il a rencontré Pavie à de nombreuses reprises. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages comme Les Montagnards du Tonkin , préfacé par Pavie, ou Etude de la langue taï