Elève du séminaire des Missions étrangères, Pigneau de Béhaine arrive en 1767 à Hatien en Cochinchine. Mis à la cangue par le souverain local il se réfugie aux Indes où il reste quatre ans. De retour en Cochinchine il est consacré évêque d'Adran en 1771. Il donne refuge à l'héritier du trône de Hué, Nguyen Anh, le futur Gia Long, dont le pouvoir est contesté. Grâce à l'évêque, le prince obtient l'intervention de la France. Conseiller du prince jusqu'à sa mort, très aimé, on lui fit des funérailles imposantes. Gia Long composa lui-même l'épitaphe de l'évêque.